Le N.P.A / L.C.R et la caravane de l'U.M.P ! épisode 2

Publié le par lcr 22


    Ces temps si il devenait difficile d'échapper à l'omniprésence médiatique du héros de la bourgeoisie qui fait office de président. La période estivale -pour ceux qui ont pu  poser des vacances et pour ceux qui partent ou non-pouvait donc apparaitre comme la bouffée d'oxigène nous permettant de souffler , trop occupé à passer ses petites vacances dans quelques villas luxueuse le teigneuxaurait durant quelques semaines quitté l'espace de notre horizon sensoriel. Mais hélas on ne peut en dire autant ! Non content déja tout au long de l'année grace à la complicité de sa bande de potes pleins aux as et  grand  proprio de médias en tous genres  de truster les écrans de TV  , les journaux , magazines, le web ... le voila qui l'été venu veut continuer le lavage de cerveaux et envoie sur nos plages ses jeunes milices : "les jeune populaire" mouvement de jeunesse de son organisation bourgeoise.
     C'est ainsi que deux caravanes sillonnent les plages françaises distribuant la propagande de l'UMP et divers gadgets. Mais la rue , et a fortiori les plages ne sont pas l'espace du gouvernement , de l'UMP ; c'est celui de la population et si l'on ne peut pas faire grand chose contre le squattage des médias en revanche dès qu'ils apparaissent dans la rue la donne change ...Fort du constat de ras le bol de l'omniprésence présidentielle les comités NPA et la LCR a décidé de réagir: pourrir leur apparition estivale et leur montrer que non ils ne sont pas les bienvenus  ! et ce ne fut pas bien difficile



      Jusqu'à présent nos cibles furent leurs apparitions sur Saint Malo dimanche et Pleneuf Val André mardi.Malgrès leur camionnette au slogan d'une rare force politique "avec nicolas sarkozy faisons bouger la france", il n'est pas évident de les trouver -peu de monde se serait "bougé"???- à la première de nos visites c'est en bout de quai que l'on a réussi à les débusquer .Lors de notre deuxième expedition sur un parking éventé ( près d'un casino tout de même, notez le standing ). Dans les deux cas on peut dire qu'on a été plutot surpris : ce n'est vraiment pas la foule pour bouger avec sarko , la pub paraissait alléchante  ,mince alors ! Le décor se compose de ladite camionnette ,d'une table de jardin en plastique avec chaises et de quelques militants ( 2 , 3 ) paraissant s'ennuyer ferme. Comme on est pas venu pour rien on les encercle avec nos drapeaux et pancartes sous leurs regards passifs mais visiblement -déja!- éxedés.



      Si a notre première apparition ils furent surpris s'énervant quelques peu en se réfugiant derrière l'autorisation municipale qui leur avait donné et notre seul volonté de venir les emmerder ; durant notre deuxième debarquement s'est résignés qu'ils subirent notre présence. On aurait cru pouvoir les observer en plein militantisme : distribution intensive de tract et tongs avec des gens les recevant chaleureusement en maillots .Mais il n'en fut rien leur tractage se limitant à une dizaine de tracts sur les 2 jours de notre présence.C'est bizarre nous on en avait 500 et c'est sans difficulté qu'ils ont été écoulé. Du coté des passants idem apparemment seul peut être 6 sarkozistes sont passés. Leur force militant dans ce secteur serait d'après eux d'environ 200 personnes , faut croire qu'ils étaient en vacance car au plus c'est 15  présents sur leur stand , dont une partie de groupies venus cherchés des tee shirt - rose pour les fille et bleu pour les gars faut pas déconner non plus !-
     Chez les jeunes populaires le militantisme nous est apparu résider essentiellement dans le jeux de ballons ou dans un immobilisme morne avec port de raiban ou chaussures à bout pointus.Dire qu'ils sont rénumérés pour ces activités... et après ils vont taper sur les chomeurs qui pour eux ne foutent rien !


     Parfois on a put parler un peu politique. Entre un jeune conseiller municipale UMP  fière de lui se prenant quasi pour le maire et venant nous faire des leçons de démocratie assuré de lui quand il dit qu'en afrique on peut vivre sans problème et que coté médecine il n'y a a pas tant que ça de problèmes. L'on a aussi eut droit à une citation de Rocard " on ne peut acceuillir toute la misère du monde". Après force pression psychologique des aveux quand mêmes: oui c'est vrai que des fois on est pas d'accord avec ce qu'il fait mais en   géneral on est d'accord avec l'idée, l'idéologie.Leur caravane est en fin de compte composée de quelques petits jeunes ravis de s'offrir des vacances à moindre frais mais incapable de répondre à part en recrachant le discour vomit en continu par leur chef. 


     Notre présence les poussant à bout l'on a eut le droit à quelque scénes illustrant bien ce qu'est la droite représentée par l'UMP : un mélange nauséabont d'individualisme vénal illustré par le fameux "travailler plus pour gagner plus" ou le non moins fameux "tout est de la faute des 35 H si les salaires sont aussi bas" ; s'appuyant sur des préjugés du type "vous étes que des feignants" ( ceux de gauche) , le tout relevé par un reste bien vivace d'anticommunisme primaire et de nostalgie fasciste . En effet une militante agée nous a sorti fièrement que tout était la faute de 1936 avec le front populaire ,  et qu'il aurait mieux fallu hitler et les ligues fasciste que le front populaire ! Mais c'est en toute tranquilité que ces personnages s'expriment escorté par quelques sbires de leur service d'ordre et par la gendarmerie force répressive au service de leur classe , immobilisant au bas mots 6 agents pour nous surveiller.


         
Maintenant vous savez quoi faire si l'envie vous prend rejoignez les militant NPA/LCR et montrez à ces énemis de classe que non décidement ils ne sont pas populaires!


         

Publié dans lcr22

Commenter cet article