la LCR et la caravane de l'UMP

Publié le par lcr 22






"Nicolas Sarkozy maintien le cap, bien décidé à remettre la pression le plus tôt possible. Il convoque même les députés en session extraordinaire afin de ne pas relâcher l'enchainement des contre-réformes de régression sociale.

C'est cette politique que les "jeunes populaires" prétendent promouvoir sur les côtes au mois d'août, en diffusant une abondante et luxueuse documentation promotionnelle, vantant les mérites de leur chef et de son gouvernement.

La réalité de cette politique, c'est la succession à marche forcée de mauvais coups contre les salariés, contre leur pouvoir d'achat, contre la sécurité sociale, contre les retraites, contre l'école et les services publics, les fermetures de classes, la privatisation de la poste... C'est également la multiplication des mesures contre les libertés : le fichage EDVIGE, la remise en cause du droit de grève, la chasse aux sans papiers.

Habillée de bleu, masquée derrière les sourires de leur caravane estivale, cette politique doit être combattue. La LCR redit sa volonté de construire des fronts de résistances, dans l'unité la plus large, contre cette politique. Pour y contribuer, elle travaille à la construction d'un Nouveau Parti Anticapitaliste.

La LCR sera présente pour contester cette politique, pour la combattre pied à pied, y compris au cours de l'été, y compris sur le parcours de la caravane de l'UMP.

 

La LCR ira porter la parole de toutes celles et tous ceux qui subissent, au quotidien, la politique du gouvernement, par la baisse du pouvoir d'achat, la précarité, le chômage, des conditions de travail dégradées, des services publics remis en cause, et les invite à en faire autant."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article